Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
La co-fondatrice « Bill & Melinda Gates » est attendue au Burkina ce lundi 22 janvier 2018//G5-Sahel : Un fonds fiduciaire mis en place//Burkina : Le budget du ministère de la Sécurité en 2017 était de 60 milliards de FCFA dont 40 milliards destinés au payement des salaires. (Simon Compaoré).
Flash info :

TNT: Le signal est enfin là !

28/12/2017
21:19

La Télévision numérique terrestre a été officiellement lancée, le jeudi 28 décembre 2017 à Ouagadougou. La cérémonie a été présidée par le Haut représentant du chef de l’Etat, Chérif Sy.


Le Burkina Faso est entré dans une nouvelle ère technologique. Son passage à la Télévision numérique terrestre (TNT) a été, en effet,  officiellement, acté le jeudi 28 décembre 2017 à Ouagadougou. Le clic de l’allumage officiel du signal TNT  au Burkina a été fait par le Haut représentant du chef de l’Etat, Chérif Sy. Cet acte a été suivi par un visionnage des 14 chaines gratuites nationales (RTB, RTB2, BF1, Canal 3, TV Al Houda, TV Maria, Impact TV, SMTV, CVK, El-Béthel, Burkina Info, TVZ, 3TV, Omega TV). Le nombre de ces chaines atteindra prochainement la vingtaine, selon la directrice générale de la Société burkinabè de télédiffusion(SBT), Kadidia Savadogo. Dans sa présentation, elle a rappelé  que la TNT offre des avantages multiples (accès à plus de chaines, meilleure qualité du son et de l’image, possibilités de services innovants, etc.). «Avec 35 stations dont 28 sont déjà opérationnelles, cette technologie favorisera aussi une meilleure couverture télévisuelle du territoire national », a-t-elle ajouté. Pour les éditeurs de service, a-t-elle poursuivi, la TNT se traduira par un enrichissement des offres des programmes et la possibilité de diffuser plusieurs programmes (nationaux et internationaux). Mme Sawadogo a, par ailleurs, souligné que l’arrêt de la diffusion analogique permettra surtout de libérer des fréquences pour d’autres services à valeurs ajoutées (internet mobile à haut débit, applications de dernière génération, etc.).  Pour le ministre en charge de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou, cette révolution technologique contribuera à l’amélioration du droit à l’information. «La TNT met à la disposition des téléspectateurs burkinabè une offre plus riche et plus diversifiée », a-t-il justifié. Il a, en outre, indiqué que grâce à une exonération douanière du gouvernement, tout Burkinabè lambda peut se procurer le décodeur TNT comportant les caractéristiques  DVB-T2/MPEG4-AVC à la modique somme de 10 000 F CFA. Dans le même ordre d’idées, il a invité les éditeurs de services à produire  des contenus audiovisuels de qualité à la hauteur des attentes des populations. A son avis, le dividende numérique qui se dégagera à la suite de la libération des fréquences permettra une valorisation du patrimoine culturel burkinabè avec en toile de fond une connexion internet de très haute qualité. La fin de l’analogique interviendra, a-t-il dit, dans 6 mois. Le président de l'Union des éditeurs privés de services de télévision (UBESTV), Issoufou Saré s’est, quant à lui, réjoui du «rêve devenu réalité». «Cette date du 28 décembre est historique pour nous éditeurs de services, en particulier et pour le Burkina Faso, en général. Nous constituons le peloton de tête des pays qui ont fait le grand saut dans l’univers de la TNT », a-t-il déclaré. Il a, toutefois, fait savoir que ce lancement de la TNT au Pays des Hommes intègres constitue une victoire d’étape. De nombreux défis, à ses dires, restent à relever. Il s’agit, a-t-il cité, de la couverture du territoire national, de l’appropriation effective de la TNT par les populations, de la diffusion sans interruption du signal numérique, et l’occupation de l’espace audiovisuel en vue de la promotion de la culture burkinabè. «Nous devons tout mettre en œuvre pour juguler l’envahissement des chaines étrangères. La culture est un domaine de souveraineté nationale», a-t-il estimé. 


Aubin W. NANA






206
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus