Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Energie : 2017, l’année solaire

01/01/2018
18:20

Pour sortir le Burkina Faso de l’obscurité, le gouvernement mise sur les énergies renouvelables, notamment le solaire, l’efficacité et le mixte énergétique. Zoom sur les grandes actions menées en 2017 dans le domaine.

«Notre rêve est que demain, si vous allez dans un village autour de Gorom-Gorom où il n’y a plus de bois de chauffe, qu’un ménage moyen soit en mesure de faire la cuisine et d’accéder à l’électricité grâce au soleil », a dit le ministre de l’Energie, Alfa Omar Dissa, le 7 octobre 2016 lors d’une conférence de presse. Ces propos traduisent la vision du gouvernement qui entend relever le faible taux d’électrification (33, 32% en 2015) et l’iniquité  dans l’accès aux services énergétiques. Pour y arriver, le Burkina Faso compte sur les énergies renouvelables notamment le solaire. Cela s’est matérialisé par plusieurs actions en 2017. Ainsi, on peut noter  la construction de la centrale solaire de Zagtouli à la sortie Ouest de Ouagdougou. D’une capacité de 33 mégawatts, la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest a été inaugurée le 29 novembre 2017 en présence du président français, Emmanuel Macron. Ce joyau est une des réalisations du Plan national de développement économique et social (PNDES) qui prévoit la construction de cinq centrales solaires photovoltaïques d’une puissance cumulée de 80 mégawatts-crêtes. C’est ainsi que les travaux de construction d’une centrale solaire de 20 MW sont en cours depuis le 1er août 2016 dans la commune rurale de Kona dans la Boucle du Mouhoun. 
 
La promotion de l’efficacité énergétique


113
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

15/07/2018 20:03
08/07/2018 21:01
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus