Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Saint-Sylvestre 2017 : La mairie centrale offre un grand concert aux Ouagalais

01/01/2018
18:32

Dans le cadre de la Saint-Sylvestre, le conseil municipal de la ville de Ouagadougou  a  offert un concert géant à la population, le dimanche 31 décembre 2017,  à la place des Cinéastes.

La tradition a encore été respectée le dimanche 31 décembre 2017 à l’Hôtel de  ville de Ouagadougou.  En effet, la mairie  a organisé un concert géant à l’endroit des Ouagalais pour leur permettre de clôturer l’année en beauté. Venus  des quatre coins de la capitale, les ‘’fêtards’’ ont savouré la musique moderne et traditionnelle du terroir et de la Côte d’Ivoire. Sur un grand podium dressé à cet effet, à la place des  Cinéastes, une vingtaine d’artistes-musiciens  du Burkina ont presté. Ce  public des grands jours a été tenu en haleine par, entre autres, Prince Zoetaaba, Bebeto Bongo, la troupe  Naaba Yadéga, la chorale Elite de Ouagadougou, Smockey, Floby, Alif Naaba, Bil Aka Kora, Sana Bob.

Minuit s’est affiché sur l’horloge de la marie centrale et le basculement en 2018 est effectif.  La sirène a retenti et un spectre de feux d’artifices de toutes sortes s’est dégagé du ciel pour une quinzaine de minutes, entraînant dans l’euphorie, le public. Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Beouindé, a indiqué qu’une année s’achève et qu’une  autre commence. « C’est une occasion  d’être là avec mes concitoyens pour entrer dans la nouvelle année 2018 »,  a-t-il déclaré. Il a aussi souligné que le Conseil municipal fait de chaque 31 décembre, un rendez-vous privilégié de réjouissances pour les citoyens. Armand Beouindé a  rendu  un vibrant hommage aux forces vives de sa ville qui, a-t-il dit, se battent jour et nuit pour  que le vivre-ensemble soit toujours  une réalité. Il a en outre condamné les attaques terroristes survenues dans la capitale burkinabè et signalé que malgré tout,  Ouagadougou reste debout pour retrouver son lustre d’antan. 

Une résidente de Tanghin dans l’arrondissement n°4, Mariam Sawadogo, a traduit sa joie et a remercié la mairie centrale pour avoir organisé ce concert de fin d’année pour le public. « Je souhaite que le maire multiplie ces genres d’initiatives parce que c’est l’occasion pour nous de connaître nos artistes », a- t-elle ajouté. Même son de cloche pour Alidou Compaoré, résidant à la trame d’accueil de Ouaga 2000 qui a salué l’initiative de la mairie à sa juste valeur. Il a souhaité que l’année 2018 soit celle de la joie et de la paix pour le Burkina Faso. Rendez-vous a été pris pour la fin de 2018 en vue de sacrifier à la tradition.

Nida OUEDRAOGO


6
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE









> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus