Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

L’air du temps : "Ceux qui sont morts ne sont pas morts …"

14/01/2018
18:12

Nous pourrions ajouter que grâce au son et à l’image, avec la magie du cinéma, ils restent parmi nous. Par ces temps où les enseignants, les éducateurs et le système éducatif du monde entier préoccupent les hommes à tous les niveaux, on se doit de rendre hommage à tous ceux qui font honneur à leur profession ; « un beau métier, un grand métier » disait une affiche dont se souviennent encore nombre de professeurs. On n’oubliera pas de sitôt celui qui, à l’école Centre de Bobo-Dioulasso franchit (se permit de franchir !) l’officielle barre impérative de 50 élèves au CM2 : pour résoudre un cas douloureux, réanimer un père désespéré ! Avec la sérénité du lutteur san, en attendant l’inspecteur Blanc, un autre … Tassouma de l’école coloniale ! Homme jovial et de bon contact au demeurant, il était reconnu par les écoliers qui l’interpellaient familièrement : « SANOU Kolo ! »
A sa mort, ce fut plutôt : silence, on ne tourne pas, on n’enregistre pas ! Absence étonnante du septième Art ! Pour sûr, le Créateur aura prévu une large voie (Sira ba) à El hadj Mamadou Zerbo.

Mounir


35
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

25/06/2018 03:42
17/06/2018 19:21
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus