Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Santé de la reproduction : Des animateurs et chroniqueurs de santé renforcent leur capacité

06/02/2018
18:41

L’Association des journalistes et communicateurs en population et développement au Burkina Faso (AJCPD/BF) et l’Association des professionnels africaines de la communication Burkina Faso (APAC) organisent une formation à l’endroit des animateurs de radio du 06 au 10 février 2018.  

La formation organisée en partenariat avec L’ONG américaine Planned Parenthood Global (PPGlobal) va porter sur les productions de magazines sur la santé de la reproduction.Du 06 au 10 février 2018, des animateurs radio venus des différentes provinces du Burkina Faso seront formés sur les techniques de production d’émissions sur la santé de la reproduction. L’initiative est de l’Association des journalistes et communicateurs en population et développement au Burkina Faso (AJCPD/BF) et l’Association des professionnels africaines de la communication Burkina Faso (APAC). 
Selon les organisateurs, représentés par Boureima Sanga de l’AJCPD et Joséphine Bakyono de l'APAC, cette formation se justifie, entre autres, par l’insuffisance de productions sur la santé de la reproduction et la planification familiale et la faible capacité des animateurs à traiter ces questions. « La méthode de travail consistera en des exposés théoriques et en sortie terrain pour des productions de reportage et de magazine. Les participants seront répartis en quatre groupes pour visiter un centre de santé du public ou du privé ou interviennent les partenaires du programme prestation de l’ONG  américaine PPGlobal », a ajouté Boureima Sanga. 
Pour la chargée de plaidoyer de l’ONG américaine PPGlobal, il faudrait qu’à la fin de la formation que les animateurs des radios locales assimilent des connaissances sur la santé sexuelle et reproductive des jeunes au Burkina Faso et « qu’on sente qu’ils sont déterminés à mettre en œuvre ce qu’ils ont appris et surtout que la formation suscite l’élaboration de plan d’actions qui pourrait être soumis pour une mise en œuvre effective », a souligné Fatoumata Sinaré.Les animateurs et chroniqueurs de santé au nombre d’une trentaine sont venus, entre autres localités, de Gaoua, Bobo, Manga, Saponé, Gorom Gorom, Kombissiri, Koudougou, Banfora, Ouahigouya, Titao, Tenkodogo, Zabré, Saponé, Koungoussi, Po. 

Y. S.  


70
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE









> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus