Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Nicolas Méda dans la Boucle du Mouhoun

06/03/2018
20:51

Le ministre de la Santé, le Pr Nicolas Méda a visité les services de santé la région de la boucle du Mouhoun. A Dédougou le lundi 19 février, il s'est enquis des conditions de travail des agents.

La direction régionale de la Santé de la Boucle du Mouhoun a reçu une ambulance et des matériels médicotechniques, le 17 février 2018 à Dédougou. Ce don estimé à 40 millions de  FCFA, est l’œuvre du conseil régional de la Boucle du Mouhoun, en partenariat avec le deuxième Programme national de gestion des terroirs, phase trois (PNGT2-3). Selon le directeur régional de la Santé de la Boucle du Mouhoun, Dr Robert Karama, l’ambulance et les matériels vont soulager sa structure dont les besoins en matériel roulant et médicotechnique sont énormes. Le Dr Robert Karama a indiqué que le matériel médicotechnique servira à équiper le Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Toma dans la province du Nayala, qui a bénéficié de la construction d’une unité de la part du PNGT2-3.Le parrain de la cérémonie, le ministre de l’Education nationale Stanislas Ouaro, a remercié le Conseil régional pour ce geste. Cela, a-t-il dit, va contribuer à donner un nouveau souffle au secteur de la santé, et à améliorer l’offre de soins. M. Ouaro a invité les services bénéficiaires, à faire un bon usage de ce don. Pour sa part, le président du Conseil régional de la Boucle du Mouhoun, Aboubacar Sanou a rassuré la direction régionale de la Santé de la Boucle du Mouhoun, de son partenariat afin de sauver des vies et œuvrer au développement et à l’épanouissement des populations. «Ce geste n’est que le début de plusieurs actions, et rassurez-vous que le Conseil régional est un partenaire sur lequel vous pouvez compter », a-t-il dit. Au cours de la cérémonie, le ministre de la Santé, le Pr Nicolas Méda a invité les femmes enceintes et les enfants de 0 à 5 ans, couches vulnérables bénéficiant de la gratuité des soins, à fréquenter les centres de santé.

Kamélé FAYAMA



89
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

25/06/2018 03:42
17/06/2018 19:21
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus