Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Mali: un homme d’affaires s’ajoute à la liste des candidats à la présidentielle

13/03/2018
13:13

<div style="text-align: justify;">Au Mali, l’&eacute;lection pr&eacute;sidentielle doit avoir lieu en juillet prochain et les candidats se bousculent au portillon. Et ce lundi, une nouvelle candidature est venue s’ajouter à la liste. Celle d’un homme d’affaires Aliou Boubacar Diallo. C’est à Nioro, dans la ville d’un influent chef religieux malien qu’il a annonc&eacute; sa candidature.</div> <div> <div style="text-align: justify;"><br /> </div> <div style="text-align: justify;">Aliou Boubacar Diallo est un candidat atypique. Ce Malien de 58 ans est d’abord un homme d’affaires plutôt prospère. Il est notamment propri&eacute;taire d’une mine d’or. Il n’est pas à la tête d’un parti politique, mais ici tout le monde le sait, l’Alliance d&eacute;mocratique pour la paix -&nbsp;ADP-Maliba&nbsp;-, est sa cr&eacute;ation.Cette formation politique, au d&eacute;but de la majorit&eacute; pr&eacute;sidentielle, a non seulement regagn&eacute; les rangs de l’opposition, mais a d&eacute;bauch&eacute; des d&eacute;put&eacute;s du parti au pouvoir, une première au Mali. En fait, Aliou Boubacar Diallo est d’abord candidat contre le pr&eacute;sident malien sortant, IBK, qui sera à nouveau dans la course, selon ses partisans.Entre les deux hommes, le courant ne passe plus. Pour sa campagne, Aliou Diallo campe sur ses moyens, sur ses &eacute;lecteurs, bien sûr, mais aussi sur la b&eacute;n&eacute;diction d’un chef religieux, Ch&eacute;rif M'Bouye Haïdara. Et c’est à Nioro, dans la ville de ce sage très influent, qu’il a annonc&eacute; sa candidature.Du monde à la c&eacute;r&eacute;monie d’investiture. Outre quelques milliers de sympathisants, une dizaine de leaders politiques maliens, dont le chef de l’opposition Soumaïla Ciss&eacute;. Selon les partisans du tout dernier candidat d&eacute;clar&eacute;, il est dans une plateforme dont le slogan est «&nbsp;Tout, sauf&nbsp;un second mandat pour le pr&eacute;sident IBK&nbsp;».</div></div> <div style="text-align: justify;"><br /> </div> <div style="text-align: justify;"><span style="font-weight: bold;">RFI</span></div>

20
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

17/06/2018 19:21
10/06/2018 21:32
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus