Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Périmètre rizicole de Bama : le FAFPA assure la formation de 150 producteurs

13/03/2018
18:43

Le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA), a lancé le vendredi 2 mars 2018 dans la commune rurale de Bama, la formation de 150 producteurs aux bonnes pratiques agricoles dans la production de riz.

Les producteurs de la plaine rizicole de Bama verront bientôt leurs compétences renforcées. Suite à une demande de l’Union des coopératives rizicoles de Bama (UCRB), 150 des leurs ont en effet bénéficié d’une formation initiée et majoritairement financée par le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA). Le lancement officiel de ladite formation a eu lieu, le vendredi 2 mars 2018 dans la commune de Bama, sous la présidence du directeur de cabinet du ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelles, Issouf Traoré. Cette formation est prévue se dérouler sur trois mois, et concernera 105 hommes et 45 femmes. 87% de son financement soit 25 566 625 FCFA sont assurés par le FAFPA, le reste étant pris en charge par les bénéficiaires eux-mêmes. Selon le directeur de cabinet du ministre en charge de la jeunesse, la présente formation permettra à tous les producteurs de la plaine de Bama, de maîtriser les bonnes pratiques dans la culture du riz, à savoir entre autres : la maîtrise de l’itinéraire technique de la production du riz, la gestion de l’eau d’irrigation, la gestion durable des terres, l’utilisation rationnelle des pesticides. Il s’agit donc, selon Issouf Traoré, de créer à travers ce genre d’initiative, une dynamique d’ensemble au-delà du ministère de la Jeunesse, pour lutter efficacement contre la pauvreté. Il a ajouté que la plupart du temps, la pauvreté est liée à une déficience du savoir. Le directeur de la formation professionnelle du FAFPA, Blaise Oscar Ilboudo, a fait savoir que si le projet de l’UCRB a été retenu parmi tant d’autres, c’est par sa pertinence. «Le projet qui nous a été présenté par l’UCRB répondait à l’ensemble des critères qui pouvaient militer en faveur de son choix», a-t-il laissé entendre. Ceux qui participent à cette formation auront pour mission, aux dires de Blaise Ilboudo, de divulguer leurs connaissances acquises à l’ensemble des producteurs.
Pour une réussite du projet, il a assuré qu’un suivi sera fait par la direction de suivi et d’évaluation du FAFPA, et par d’autres partenaires comme la direction régionale de l’agriculture, de la jeunesse. Le secrétaire général (SG) de l’UCRB, Zakaria Ouédraogo a remercié le FAFPA pour son accompagnement. Il reste convaincu que ce renforcement des capacités, permettra aux 1 300 producteurs installés sur les 1 260 ha du périmètre rizicole, d’augmenter leur production et de mettre à la disposition du consommateur, des produits de qualité.

Alpha Sékou BARRY



64
Partager sur Facebook

> Recherche



>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 

> Chronique du vendredi




> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus