Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Korsimoro : 557 élèves bénéficient de soins dentaires

09/04/2018
17:35

Le mouvement service, Rotaract club Ouagadougou Millenium, a organisé, du 3 au 7 avril 2018, à Korsimoro, la 10e édition du programme « enfance sans carie ». A l’occasion, plus de 650 personnes ont été touchées dont 557 élèves de l’école primaire Ouedsé. 
Les « Rotaractiens » donnent du sourire aux élèves du primaire de Ouedsé, sis à Korsimoro et à leurs parents. A l’occasion de la 10e édition de « enfance sans carie », tenue  du 3 au 7 avril 2018, ils ont apporté des soins bucco-dentaires à plusieurs centaines d’écoliers, avec la collaboration de l’ONG Secours dentaire international. 
L’équipe du dentiste, Dr Jacques Ouédraogo, représentant de l’ONG au Burkina, a posé 656 actes dentaires en cinq jours, quid des dépistages, quid des plombages, quid des extractions… Plus de 650 personnes ont reçu les soins et conseils du spécialiste. Parmi elles, 557 élèves ont été consultés dont 267 déclarés malades et le personnel enseignant au nombre de 19. 
Dr Ouédraogo a décrié la carie dentaire comme la 4e cause de mortalité dans le monde. « Nos dents sont bijoux, il faut les entretenir », a-t-il dit. Soigner les dents des tout-petits, c’est « offrir du sourire à l’avenir ». Dr Jacques Ouédraogo a expliqué aux enfants, les techniques de brossage de dents et leur a conseillé d’éviter les aliments cariogènes, tels les sucreries. 
C’est pari réussi pour la présidente de Rotaract club Ouagadougou Millenium, Fatima Angèle Traoré. A travers le programme « Enfance sans carie », le mouvement service amène un docteur dentiste dans une localité donnée afin d’offrir des soins bucco-dentaires aux enfants. Pour exécuter ladite activité, les « Rotaractiens » ont mobilisé des fonds dans la capitale burkinabé, acheté les produits pharmaceutiques et se sont attachés les services de secours dentaire international. Au vu du nombre de plus en plus important de bénéficiaires, elle a dressé un bilan positif de cette action communautaire. 
Le directeur de l’école de Ouedsé, Boukare Sawadogo, principal bénéficiaire, a loué l’initiative, parce que portée par des jeunes notamment. « Notre joie est d’autan plus grande, parce qu’ils sont venus nous apporter la santé. On était malade sans même le savoir, car on négligeait les problèmes de dents », a-t-il expliqué. Il s’est engagé à poursuivre la sensibilisation dans les classes, pour que les élèves ne souffrent plus de caries dentaires. 
Pour la marraine de la 10e édition, Foutamata Tall, représentée par le «guide parrain » des Rotaractiens Mohamed Billa,  l’« enfance sans carie » est une action d’intérêt public, car mené dans des zones en manque de service de soins bucco-dentaires. Il a invité les jeunes à toujours venir en aide aux populations dans le besoin, tout en leur réitérant son soutien sans faille. 

Djakaridia SIRIBIE 


191
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

15/07/2018 20:03
08/07/2018 21:01
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus