Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Burkina: Les diplomates invités à "vendre" le PNDES

05/07/2018
18:50

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération tient du 4 au 6 juillet 2018 à Ouagadougou, sa XIVe Conférence des ambassadeurs et consuls généraux du Burkina Faso. A l’occasion, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présenté le 5 juillet aux diplomates, les grandes orientations de sa politique étrangère.

Le bilan dans le domaine de la diplomatie à mi-mandat du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré est positif. C’est ce qui ressort de la XIVe conférence des ambassadeurs et consuls généraux qui se tient du 4 au 6 juillet 2018 à Ouagadougou. Le ministre des Affaires, étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, a présenté dans la matinée du 5 juillet quelques résultats engrangés par la diplomatie burkinabè. « Le bilan est marqué par l’ouverture ou la réouverture de nouvelles ambassades au Burkina Faso (Tunisie, Italie, Inde et Pays-Bas). Pour l’année 2017, nous avons tenu six commissions mixtes de coopération et signé 43 accords de coopération», a-t-il relevé. Parmi les succès diplomatiques, le ministre a aussi cité le Millenium chalenge account (MCA) décroché pour la seconde fois et la levée du secret défense sur le dossier Thomas Sankara par les autorités françaises. Ces résultats, le chef de l’Etat compte les améliorer. D’où sa présence à la conférence le 5 juillet pour présenter les grandes orientations de sa politique étrangère aux 43 ambassadeurs et 13 consuls généraux en conclave de 72 heures. A cet effet, Roch Marc Christian Kaboré a invité les chancelleries à imprimer un nouveau dynamisme à la diplomatie burkinabè en s’inspirant des axes principaux du Plan national de développement économique et social (PNDES). « Cette rencontre est une occasion pour vous de vous ressourcer aux grands objectifs de ce référentiel, notamment les problèmes politiques, les questions relatives au terrorisme», a-t-il recommandé.  Il a, du reste, annoncé la tenue d’une seconde rencontre ce jour 6 juillet avec les diplomates dans le but  de repréciser l’ensemble de ces questions de manière à garantir une  bonne continuité entre le gouvernement et les représentants du Burkina Faso à l’extérieur. Un soutien bien apprécié par les participants à cette conférence. « Nous sommes honorés  par la présence du chef de l’Etat parmi nous.  C’est une première pour une rencontre de ce genre qui ne s’est plus tenue depuis 2014. Nous sommes comblés et réconfortés en attendant l’audience avec lui », s’est réjoui le doyen des ambassadeurs du Burkina à l’étranger, Alain Francis Gustave Ilboudo. Puis de réitérer la volonté de ses pairs à  donner le meilleur d’eux-mêmes en vue de soigner l’image  du Burkina Faso qui, de son avis, est déjà confortable. « Nous avons la responsabilité de promouvoir les programmes du PNDES afin d’attirer plus investisseurs  pour le développement du pays et de faire en sorte que le Burkina continue de briller sur le plan international », a-t-il soutenu.

Abdoulaye BALBONE



127
Partager sur Facebook

> Recherche



>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

18/11/2018 21:20
11/11/2018 20:24
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus