Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Orodara : L’avenir de la mangue en question

05/07/2018
18:24

La 10ème édition des journées promotionnelles de la mangue a eu lieu du 22 au 23 juin 2018 à Orodara. Placée sous la présidence du ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, représenté  par Antoine Attiou,  gouverneur de la région des Hauts-Bassins, et sous le coparrainage du député-maire de la commune  urbaine  de Orodara, Hervé Konaté et  du PDG de Fatim Huilerie, Siaka Barro.

La mangue avec une production  de plus de 300 000 tonnes par an, constitue une importance source d’entrée de devises pour le pays, à travers son exportation. En dépit de ses atouts, la filière mangue rencontre de nombreuses difficultés qui entravent ses performances et limitent ainsi sa contribution à l’économie nationale. Il s’agit entre autres, des problèmes phytosanitaires, de l’insuffisance des infrastructures de transport, de conservation et de financement accordé à la filière, et du manque de débouché pour l’écoulement des produits. C’est pourquoi à cette 10ème édition, les acteurs de la filière ont porté un regard critique sur l’avenir de la filière au Burkina, d’où le choix du thème « Problématique de la productivité de la mangue du Burkina Faso. Défis et perspectives ». A en croire  Paul Ouédraogo, Président de l’association interprofessionnelle de la mangue du Burkina (PROMAB), l’objectif global recherché par la tenue de la 10ème édition des journées promotionnelles est de dégager les grands axes pour une lutte plus efficace contre les attaques parasitaires du manguier, et de promouvoir des techniques adéquates, dans un contexte de changement climatique. Le député-maire de la commune de Orodara,  Hervé Konaté, par ailleurs coparrain de l'événement, s’est à son tour  appesanti sur la situation du marché de fruits de Orodara financé à hauteur de 600 millions de FCFA par la Banque mondiale, et dont les travaux de construction débutés en 2013 ne sont toujours pas achevés. Là-dessus, il a interpellé le gouverneur de la région des Hauts-Bassins en lui demandant de transmettre son cri du cœur à qui de droit, pour que ce chantier soit enfin achevé. Ce dernier, a, au nom du ministre en charge de l’agriculture, déclaré que la journée promotionnelle de la mangue est très salutaire. C’est l’occasion pour l’ensemble des acteurs de la filière, a-t-il précisé, non seulement d’échanger sur les problèmes qui sont les leurs et de proposer des solutions, mais aussi de montrer à l’opinion nationale et internationale, les potentialités du Burkina Faso dans le domaine de la transformation et de la commercialisation de la mangue sous toutes ses formes. Enfin, M. Antoine Attiou a rassuré les acteurs  de la filière mangue que le gouvernement mettra tout en œuvre pour les accompagner  en vue de la rendre plus performante sur le marché national et international. Au cours de la cérémonie, les meilleurs groupements de production et de transformation des mangues ont  vu leurs efforts récompensés par les organisateurs. L’un des temps forts de cette 10ème édition a été le forum tenu la veille, à l’Hôtel Le Prestige de Orodara.

Apollinaire Kam
AIB/Orodara



134
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

15/07/2018 20:03
08/07/2018 21:01
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus