Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Protection des berges de Ziga

13/09/2018
00:00

L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a organisé une campagne de reboisement  des berges  du barrage de Ziga, le mercredi 12 septembre 2018. 

Pour empêcher la dégradation de la qualité de l’eau du barrage de Ziga, l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA), a organisé une campagne de restauration des berges, le mercredi 12 septembre 2018. A l’occasion, le parc des familles et amis de l’ONEA a été inauguré et ce sont 20 000 plants utilitaires qui ont été mis en terre afin de lutter contre l’érosion hydrique et éolienne des berges. En effet, selon le directeur général de l’ONEA, Frédéric François Kaboré, au bout de dix ans, ce parc va contribuer à protéger les prises d’eau du barrage contre 25 000 m3 de boue d’envasement. «  A travers cet acte, nous voulons améliorer la qualité de vie de la population riveraine », a-t-il laissé entendre. Il a indiqué que la qualité de l’eau est une question cruciale et passe par un traitement méticuleux et un dispositif de contrôle adéquat pour répondre aux normes et exigences internationales. M. Ouédraogo a fait savoir que la campagne placée sous le thème : «Ecocitoyenneté enfantine« a pour but d’apprendre aux enfants, les futurs gestionnaires du pays,  l’importance de l’eau et de l’environnement. Il a signifié qu’une autre innovation majeure de l’ONEA est la mise en œuvre de barrages flottants sur les prises d’eau à ciel ouvert. « Ces dispositifs installés sur le fleuve du Mouhoun, les barrages de Loumbila et de Ziga constituent un outil essentiel pour la gestion préventive et curative d’éventuelles pollutions de l’eau et permettent à l’office de faire face aux catastrophes relatives au changement climatique et aux activités anthropiques », a expliqué le DG de l’ONEA. 

  Améliorer l’environnement

Le représentant des enfants des travailleurs de l’ONEA, Dofita Jean Baptiste Yé, a signifié que les arbres plantés marquent l’engagement de tous. « En nous amenant à Ziga, les parents nous ont montré que l’eau est précieuse et que sa qualité commence par la préservation de l’environnement. Ils nous ont enseigné aussi que celui qui plante un arbre enseigne la sagesse aux générations futures.  Nous rassurons  que nous appliquerons désormais les principes et valeurs apprises dans notre vécu quotidien », a-t-il assuré. Pour la représentante du ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Fatoumata Nana Benon/ Yatassaye, par ailleurs gouverneure de la région du Plateau central, les plants vont lutter contre la dégradation de l’écosystème aquatique et l’assèchement prématuré de la retenue d’eau de Ziga. « En améliorant la qualité de l’eau brute à travers des moyens naturels, nous réduisons le coût de traitement de l’eau pour permettre l’accès à l’eau à davantage de personnes conformément aux objectifs du PNDES », a-t-elle déclaré. Et de poursuivre que  les arbres utilitaires tels le néré, le baobab et le karité qui ont été plantés permettront également d’améliorer les conditions de vie des populations locales en leur offrant des opportunités économiques et alimentaires. Le président du comité d’organisation de la présente campagne de reboisement, le docteur en gestion des écosystèmes aquatiques, B. Augustin Néya, a, quant à lui,  fait un plaidoyer auprès de toutes les parties prenantes du secteur de l’eau, pour accompagner les efforts de l’ONEA en luttant contre la pollution de l’eau. Par ailleurs, il a invité la population à éviter l’utilisation anarchique des pesticides et herbicides dans la zone de servitude. « Ces éléments peuvent entraîner l’infertilité chez les hommes », a-t-il insisté. A l’issue de la campagne de restauration, la délégation de l’ONEA et les autorités ont visité les installations de la lutte biologique et celle des barrages flottants du barrage de Ziga.


Mariam SOMDA


36
Partager sur Facebook

> Recherche



>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

18/11/2018 21:20
11/11/2018 20:24
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus