Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Tournoi international de football féminin de Ouagadougou

13/09/2018
20:01

La finale du Tournoi international de football féminin (TIFFO) s’est jouée, le dimanche 9 septembre 2018, au stade Issoufou-Joseph-Conombo, à Ouagadougou. Etincelles est sortie vainqueur de la quatrième édition.

Le Tournoi international de football féminin de Ouagadougou (TIFFO) est une compétition de football qui a regroupé des équipes féminines du Burkina, de la Côte d’Ivoire et du Niger. La quatrième édition a connu son épilogue, le dimanche 9 septembre 2018, au stade Issoufou-Joseph-Conombo, à Ouagadougou. L’équipe des Etincelles du Burkina a été le grand vainqueur. La finale  a opposé Etincelles du Burkina aux 11 Sœurs de Gagnoa de la Côte d’Ivoire. Le match s’est joué en 2 fois 35 minutes. Dès l’entame du match, chaque équipe a affiché ses ambitions en se créant de nombreuses  occasions. Et à la 12e minute, Salimata Simporé des Etincelles arrive à tromper la défense de l’équipe des 11 Sœurs de Gagnoa et ouvre le score en deux temps. Dès cet instant, les joueuses de la Côte d’Ivoire se montrent plus entreprenantes, mais n’arriveront pas à égaliser jusqu’à la pause. 
En seconde période, l’équipe ivoirienne a été cueillie à froid à la 47e  minute. Les Etincelles double la mise par Fadilatou Ouédraogo. Salimata Simporé est arrivée, à elle seule, à plusieurs reprises, à se défaire de la défense des 11 Sœurs de Gagnoa mais par maladresse elle n’a pas pu aggraver le score qui restera d’ailleurs inchangé jusqu’au coup de sifflet final. Le fait marquant de cette finale est l’expulsion de Mariam Ouédraogo, capitaine de l’équipe des Etincelles pour accumulation de cartons jaunes. Etincelles, première au classement reçoit le trophée et des médailles d’or. Les 11 Sœurs de Gagnoa ont reçu des médailles de bronze. Le prix de l’intégration est revenu au Niger pour le fair-play et sa bravoure. Classé 3ème, il a aussi reçu des médailles d’argent. Pour la promotrice du tournoi, Marguerite Karama, cette compétition a été un cadre de promotion de la paix. « J’ai été contente d’avoir pu réunir des équipes féminines du Niger,  de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso », a-t-elle dit. La marraine de cette édition, l’honorable Rokia Rouamba a, elle, salué l’initiative. « Le TIFFO est un tournoi qu’il faut absolument accompagner. La promotrice se bat, raison pour laquelle nous la soutenons », a-t-elle souligné, tout en promettant d’accompagner la promotrice autant que possible.

Roland KABORE 
(Stagiaire)


26
Partager sur Facebook

> Recherche



>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

18/11/2018 21:20
11/11/2018 20:24
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus