Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Les CSPS de Tansila fermés jusqu’à nouvel ordre

13/09/2018
20:47

Les CSPS de Tansila fermés jusqu’à nouvel ordre

 

Le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA) section des Banwa a ordonné, le lundi 10 août 2018, à ses militants, la fermeture de  tous les CSPS de la commune de Tansila et ce,  jusqu’à nouvel ordre. Cela, suite à une fausse couche de Berthe Sara, une habitante du village de Kouneni, et qui a provoqué la furie des habitants. L’affaire remonte au 1er septembre 2018 où  Drissa Sabo, maïeuticien de Kouneni, aurait référé dame Berthe Sara en état de grossesse au CMA de Solenzo en vue d’une meilleure prise en charge. Selon Sié Dah, porte-parole du SYNTHSA/Banwa, la dame référée aurait refusé de se rendre au CMA de Solenzo et se serait  retrouvée au CSPS de Douma puis à celui de Tansila. Le refus de la dame de suivre la référence et le temps perdu pour une meilleure prise en charge, selon M Da, a conduit à l’accouchement d’un mort-né, au CSPS de Tansila ; toute chose ayant remonté les villageois qui incriminent le maïeuticien. L’agent incriminé se sentant donc en insécurité s’est réfugié, le 4 septembre chez son épouse au CSPS de Kellé, à 37 kilomètres de Tansila. La menace était grandissante tant et si bien que le maire et le médecin- chef du district sanitaire de Tansila ont été saisis. Ainsi, le 6 septembre une délégation composée du premier adjoint au maire, de la gendarmerie et de la police ont rendu visite à Drissa Sabo, à Kellé et ce dernier a rejoint Solenzo après la demande de pardon à la population par la délégation. En guise de protestation, le SYNTHSA a lancé ce mot d’ordre de fermeture des CSPS qui, jusqu’à hier étaient toujours fermés.

 

Panique au camp CRS de Bobo-Dioulasso

 

Le camp CRS de Bobo-Dioulasso a vécu une matinée assez agitée le samedi 8 septembre 2018. Ce jour-là, il était peu après 8 heures, lorsqu’un pan du mur de la Maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso (MACB) contigu au camp CRS s’est effondré.  Dans sa chute, le mur a provoqué un bruit assourdissant, provoquant du même coup, une panique au sein de certains éléments CRS présents dans l’enceinte du camp. Croyant à une attaque terroriste, ils se sont tout de suite rués sur leurs armes pour éventuellement riposter. Si sur le plan moral cette situation est à déplorer, il reste cependant que c’est un test important sur la capacité de réaction des CRS.

 

Axe Koundougou-Solenzo-Dédougou : les études techniques du bitumage ont commencé

 

Le bitumage de l’axe Koundougou-Solenzo jusqu’à Dédougou, est l’une des promesses électorales du président Roch Marc Kaboré en voie de se concrétiser. C’est avec satisfaction et soulagement que les usagers de l’axe Koundougou-Solenzo long de 72km, ont aperçu ces derniers temps, des topographes à pied d’œuvre pour les études techniques. A en croire le directeur provincial par intérim des Infrastructures des Banwa, Souleymane Tingueri, ces  études vont s’étaler sur  deux mois pour ce qui est de ce tronçon. Aussi, il dit négocier avec l’appui du directeur régional des Infrastructures de la Boucle du Mouhoun, le Cabinet Africain d’Etude et de Maîtrise d’œuvre(CAEM) chargé des travaux, pour qu’il prolonge l’étude jusqu’à Dissankuy (village situé à 3km de la ville). A la question de savoir à quand le début effectif des travaux, Souleymane Tingueri pense qu’après les études, ils pourraient commencer, sans attendre.



172
Partager sur Facebook

> Recherche



>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

11/11/2018 20:24
04/11/2018 21:38
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus