Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Burkina : le canton du Risiam  dans le Bam  disputé par deux camps //Sport : Le Colonel David KABRE a été élu président de l’Organisation du Sport Militaire en Afrique (OSMA).// Harouna Dicko, responsable de plusieurs attaques dans le nord du Burkina à été abattu mercredi nuit sur une colline de Petega dans la province du Soum ; 18 autres  personnes ont été interpellées et des armes récupérées (média)//Le général Mathias Doué, 71 ans, ancien chef d’état-major de l’armée ivoirienne (2000-2004) est décédé, jeudi 23 mars, à l’âge de 71 ans, (fille Nancée Doué)  //« Le Burkina Faso est aujourd’hui considéré comme un succès démocratique, et un modèle de bonne gouvernance en Afrique », Président du Faso. 
Flash info :

Art culinaire : Déjeuner de presse avec les mets en compétition

27/03/2014
00:00

Le ministre de la Culture et du Tourisme, Baba Hama a dégusté les mets en compétition à la 17e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC), le jeudi 27 mars 2014 à Bobo-Dioulasso. Autour d’un déjeuner, il a également saisi l’occasion pour féliciter les hommes de médias pour le travail abattu.

C’est à midi que le ministre de la Culture et du Tourisme, Baba Hama a rendu visite aux membres du jury, mais aussi aux candidats en compétition en art culinaire, ce jeudi 27 mars 2014, à l’ENEP de Bobo-Dioulasso. Un tour des mets en lice et les explications qui s’en suivent chaque fois ont fini de convaincre le ministre du savoir-faire culinaire du terroir. Il s’agit donc pour lui, « d’une visite impressionnante », qui lui a permis de toucher du doigt cette tribune de valorisation du savoir-faire local en matière de cuisine.

 Pour ce faire, a dit le ministre de la Culture, il y a une nécessité d’engager un processus de reconnaissance officiel des mets présentés à travers la formation et la vulgarisation des recettes. « Il s’agira de les mettre en contact avec les hôtels et restaurants, grands comme petits, afin que ces mets soient accessibles à l’ensemble des Burkinabè, au-delà de la SNC et dans tout le pays », a-t-il confié. Déjà, a ajouté le directeur général de la SNC, Sidi Traoré, les plats retenus seront édités. Ainsi, leurs auteurs en feront une propriété avec droit d’auteur. Cette idée qui a rencontré l’assentiment du ministre, lui a fait dire que de la sorte, l’organisation de la compétition en art culinaire collera alors avec le thème de cette 17e édition de la SNC : « Promouvoir l’économie de la culture pour une contribution au développement durable ». Le jury a profité de la présence du ministre pour lui soumettre quelques doléances. Il s’agit notamment, de la programmation des plats en compétition de la même catégorie, des jours différents, ce qui rend difficile leur appréciation séparément. Baba Hama a donc suggéré aux membres du jury de consigner la remarque dans leur rapport, afin d’améliorer l’organisation des prochaines éditions.

Après la visite, Baba Hama a échangé avec les hommes de médias autour d’un déjeuner avec comme menu, les mets en compétitions. Une occasion pour lui, de faire découvrir aux journalistes ce savoir-faire et cette créativité des Burkinabè dans la cuisine à base de produits forestiers non ligneux avec en toile de fond, la qualité nutritionnelle des plats. De plus, il a remercié la presse pour son accompagnement et tout l’écho qu’elle donne à la 17e édition de la biennale de la culture. « J’ai lu et écouté la presse. Cette année, je suis très satisfait par rapport aux éditions antérieures », a-t-il conclu.

Jean-Marie TOE


345
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR





>IMAGE DE LA CITE





> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus