Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Exposition au musée national : A la découverte du tissage traditionnel

19/06/2015
00:55

Le musée national du Burkina accueille, du 29 mai au 11 juillet 2015, une exposition sur le tissage traditionnel.


Le tissage traditionnel burkinabè est à l’honneur au musée national du Burkina. Depuis le 29 mai- jusqu’au 11 juillet 2015- l’Institution affiche une exposition sur la transformation du coton dénommé « Aux origines du tissage ».L’un des objectifs de cette présentation est d’éduquer les Burkinabè notamment les générations actuelles sur leurs cultures. Le visiteur est ainsi informé de l’histoire du  coton, sa transformation de fibre en fil et de fil en tissu. « Le tissage traditionnel est un élément du riche patrimoine culturel immatériel national, un témoin d’un savoir-faire original, un legs culturel qui doit être connu et promu. Dans cette veine, il s’agit-à travers cette exposition-de présenter aux générations actuelles que, nonobstant le caractère rudimentaire des outils utilisés dans la confection des cotonnades, une véritable science et une maitrise technique sous-tendaient cette activité », a expliqué la fondation Save our kills, le commissaire de l’exposition. Le directeur général du musée national du Burkina, Jean Paul Koudougou, a, pour sa part, fait savoir que cette exposition s’inscrit dans la nouvelle vision de l’Institution qui est de devenir un centre d’éducation des jeunes générations. Pour lui, il est important d’inciter la jeunesse à connaitre sa culture pour mieux s’orienter dans la vie. Quant au ministre de la Culture et du Tourisme, Jean-Claude Dioma, pour lui, il est temps de renouer avec le port du Faso dan fani pour une meilleure promotion du Burkina Faso.


Alassane KERE








60
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus