Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Décès de Salifou Diallo : Un deuil national de 72 heures à partir du mercredi 23 aout (Président du Faso).//Lutte contre le terrorisme: Une marche silencieuse du rond-point des Nations Unies au cafe Istanbul le samedi 19 août, à 9 heures.
Flash info :

« Ma thèse en 180s » : Alizéta Sawadogo, lauréate

29/06/2015
15:17

L’Ambassade de France au Burkina en collaboration avec l’Institut de recherche pour le développement (IRD), le Ministère des enseignements secondaire et supérieur du Burkina Faso et l’Agence Universitaire de la Francophonie a organisé le jeudi 25 juin 2015, à Ouagadougou, la deuxième édition du concours intitulé « ma thèse en 180 secondes », remportée par la doctorante Alizéta Sawadogo de  l’Institutdes Sciences Naturelles et Agronomie de l'IDR (Institut du Développement Rural)  de Bobo Dioulasso.

  Démontrer l’intérêt scientifique et la manière de divulguer sa recherche est le but que vise le  concours dénommé « Ma thèse en 180 secondes ».  L’édition 2015 dudit concours a eu lieu le jeudi 25 juin à Ouagadougou. Le jury scientifique, composé de six membres a apprécié les prestations de cinq doctorants dans divers domaines. Les thèmes développés ont concerné la plante Jatropha Curcas objet d’étude de Djimmy Wakahaï et de Alizéta Sawadogo, l’impact de la production des modules photovoltaïques  développé par Dominique Bonkoungou. Issoufou Tao, lui, s’est intéressé  à la problématique des hépatites virales, du VIH et des Epstein Barr virus au Burkina Faso et le candidat Tidjane Mohamed Kinda, aux effets de la dette extérieure en Afrique subsaharienne. 

Comme critères, le jury a entre autres retenu la capacité du candidat à employer un langage accessible, des figures de style sans faire fi de la pertinence des résultats obtenus. Au terme de l’exercice quatre postulants ont respecté le temps imparti et Alizéta Sawadogo s’est montrée plus convaincante. Elle remporte ainsi  grâce à son sujet de recherche intitulé « Un ravageur redoutable pour Jatropha Curcas » une plante productrice d’huile et utilisée dans la production de carburant. Le ravageur en question est un insecte qui s’attaque aux feuilles de la plante et cause des perforations sur le limbe. La croissance de la plante et sa production s’en trouvent alors compromises. Il s’est agi pour la doctorante de mieux connaître « le ravageur » à travers l’étude de son cycle de développement et de sa relation avec son environnement. 

 La lauréate est repartie avec une bourse d’étude de trois mois en France octroyée  par le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Burkina Faso, pour poursuivre ses travaux  dans un laboratoire de recherche. Aussi, elle aura le droit de prendre part à la finale internationale qui se tiendra à Paris en début d’octobre 2015.Le président du jury Mathieu Fau Nougaret  a par ailleurs  rappelé que « Ma thèse en 180s », reste ouvert à tous les doctorants « même à ceux des sciences dites dures ». 

Rendez-vous a été donné en 2016 pour la troisième édition.

Saturnine AMEGANVI
(Stagiaire)

Les Lauréats

1er prix : Madame Alizéta Sawadogo une bouse de stage de trois mois, décernée par le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France ;

2è prix : Tao Issoufou, reçoit une bourse de stage de trois mois, offert par le Ministère des enseignements secondaire et supérieur ;

3è prix : M. Dominique Bounkoungou, reçoit une bourse de stage de trois mois, offert par le Ministère des enseignements secondaire et supérieur ;

4è prix : M. Mohammed Tidjane Kinda , reçoit un ordinateur portable IRD offert par l’AUF,

5è prix : M. Djimmy Walai , reçoit un ordinateur portable IRD offert par l’AUF.



717
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

21/08/2017 00:33
13/08/2017 20:45
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus