Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Encadrement technique de l’ASFA-Y : Pourquoi Jean François Losciuto a jeté l’éponge ?

16/07/2015
00:40

C’est le divorce entre le technicien belge, Jean François Losciuto et son employeur, l’Association sportive  Faso-Yennega (ASFA-Y). Le temps d’une saison sportive a suffi à l’entraîneur de rendre le tablier alors qu’il avait signé un contrat de 4 ans.

La collaboration entre l’Association sportive Faso-Yennega (ASFA-Y) et son nouvel entraîneur, Jean François Losciuto n’a duré que le temps d’un championnat national. Les deux parties se sont séparées la semaine dernière alors qu’il existait un contrat de quatre ans qui les liait. En effet, c’est l’entraîneur qui a jugé utile de rendre sa démission. Selon les informations recueillies auprès du secrétaire général de la section football du club, Jacques Balima, Jean François Losciuto a fait parvenir aux dirigeants du club, une lettre dans laquelle il a notifié sa démission en avançant comme raison, le non-paiement de son salaire depuis le mois de février. « Cette situation est intenable », selon l’entraîneur, nous rapporte M. Balima. Il a donc choisi la séparation le jeudi 9 juillet 2015. Une requête à laquelle le club n’a pas trouvé d’objection. « Il nous a d’ailleurs devancés », estime M. Balima. Le SG reconnaît que l’ASFA-Y reste redevable au coach mais justifie cette situation par les promesses faites par Jean François Losciuto à sa signature de contrat qu’il n’a pas pu respecter. Ce dernier, de l’avis de Jacques Balima, avait promis de placer au moins trois joueurs du club à l’étranger au cours du denier mercato à raison de 200 000 euros par joueur. Une opération qui devrait rapporter 600 000 euros dans les caisses de la famille "Jaune et vert". « C’est au regard de ces promesses que nous lui avons accordé un contrat alléchant. S’il n’a pas pu tenir sa part de contrat, il ne doit pas s’étonner de constater des arriérés de salaire », explique M. Balima. Pour lui, la page Losciuto est désormais tournée. Il faut dire qu’en plus des problèmes financiers, les résultats de l’ASFA-Y au cours du championnat national sont aussi pour quelque chose dans ce divorce. Les « Yennegistes » ont terminé la saison au 8e rang, une position qui n’est pas du tout du goût des dirigeants, jadis habitués à jouer les premiers rôles en compétition nationale. Du reste, depuis la fin du championnat, des rumeurs circulaient quant à une possible séparation entre l’ASFA-Y et son maître à penser.


B. Léopold YE




74
Partager sur Facebook

> Recherche



>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

11/11/2018 20:24
04/11/2018 21:38
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus