Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

3e édition du TIFFO : Princesses, 1re équipe burkinabé dans le palmarès

09/09/2015
21:10

Les rideaux sont tombés le dimanche 6 septembre 2015 au stade municipal de Ouagadougou, sur la 3é édition du tournoi international de football féminin de Ouagadougou (TIFFO). Les Princesses du Burkina Faso en l’absence de l’AS Mandé du Mali, vainqueur de l’édition précédente ont offert le 1er trophée  en 3 éditions au «pays des hommes intègres». Elles  sont venues à bout  (3-2) du Ména du Niger.

Après les deux 1ères éditions monopolisées par  l’AS Mandé du Mali, un club burkinabé vient d’inscrire enfin  son nom dans le palmarès du  tournoi international de football féminin de Ouagadougou (TIFFO). L’équipe des Princesses du Kadiogo, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, s’est imposée (3-2) difficilement au Ména du Niger, le dimanche 6 septembre 2015 au stade municipal de Ouagadougou. Il n’y a pas eu de round d’observation au cours de cette finale. Les actrices sont allées très vite au charbon. Les Nigériennes, les premières,  allument  la mèche (2e mn) avec une frappe de Sonia Oppku. Malheureusement son tir est allé atterrir dans les gangs  de la gardienne des Princesses, Fietta Yaméogo. Malgré cette offensive manquée, les Nigériennes ne baissent pas les bras. Elles ont contraint à plusieurs reprises  Fietta Yaméogo à sortir le grand jeu à travers ses arrêts décisifs. Mais malheureusement  contre le cours du jeu elles  encaissent un but.  Nwakaego Nnodim (14e mn) sur une frappe anodine ouvre le score pour les Princesses. Ce but  n’entache en rien le moral des filles nigeriennes. La preuve est que Sonia Oppku (21e mn) profitant d’une bonne balle en profondeur de Tahirou Rumanatou,  remet les  pendules à l’heure. Les représentantes burkinabé (30e mn) reviennent  à la charge. Salimata Simporé   passe en revue toute la défense du Ména et envoye le ballon au fond des filets. Ce score de 2 buts à 1 sanctionnera  la première partie des 2 fois 35 mn. A la reprise et plus précisément à l’heure du jeu, Sonia Oppku de par son intelligence du jeu et sa maitrise du cuir rétabli une fois de plus la parité au score sur une action dont elle est au début et à la fin. Adulées  par un public acquis à sa cause, les Princesses grâce à Salimata Simporé (62e mn),  donnent définitivement  la victoire sur à une action individuelle une fois de plus. Elle décroche  ainsi le titre de meilleure buteuse avec 9 réalisations en 4 matchs la meilleure joueuse du tournoi est revenu  à Sonia Oppku. Pour Boureima Tao, entraineur des Princesses, cette victoire est une consécration. « Nous avons perdu en finale lors des deux 1res éditions. Donc il était de notre devoir de conserver le trophée pour une fois au Burkina Faso. Et ça été chose faite grâce aux filles » a-t-il mentionné. Quant à son collègue du Niger, Ali Mamadou Badje, ses filles non pas démérité. Et de poursuivre : « la finale c’est du 50 - 50. Malheureusement au finish  c’est l’équipe la plus chanceuse qui a gagné ». Les Princesses pour leur sacre, ont reçu des médailles d’or, un ballon et le trophée. Son dauphin s’est consolé avec des médailles d’argent et un ballon. L’occupant du bas du podium, les Etalons U20 est repartie avec des médailles de bronze et également un ballon.


Ollo Aimé Césaire HIEN




5
Partager sur Facebook

> Recherche



>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

11/11/2018 20:24
04/11/2018 21:38
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus