Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
 L’opérateur économique Inoussa Kanazoé dit Kanis  a été mis aux arrêts le mercredi 19 avril 2017 dans la soirée.//« Cette Pâques 2017 constitue un appel pour les chrétiens ; elle nous invite à fortifier notre foi en Christ Sauveur », cardinal Philippe Ouedraogo. //France : François Hollande a naturalisé 28 tirailleurs sénégalais //L’UEMOA : le nigérien Abdallah BOUREIMA nommé nouveau président de la Commission.//Jacqueline Zaba a présenté ses lettres de créance au président du Conseil européen Donald Tusk.      
Flash info :

Abattage d’animaux : un peu d’hygiène

22/10/2015
19:27

La consommation de la viande est conseillée par de nombreux spécialistes de la santé. Mais, dans quelle condition d’hygiène, ce mets si prisé des Burkinabè, arrive-t-il dans leur assiette ? En tous les cas, plusieurs citoyens l’ignorent. Dans nos abattoirs, les mesurent d’hygiène laissent à désirer. Sinon, qu’elles ont foutu le camp ? Des eaux usées par-ci, par-là, des animaux abattus posés à même le sol,… tel est le triste constat lorsque vous pénétrez dans ces lieux où, l’hygiène doit être plus que de mise. Les abattoirs ne doivent plus être le point de départ de toutes sortes de maladies qui se transmettent à l’homme via nos assiettes. Il convient que les premiers responsables, les travailleurs, les usagers de ces lieux veillent à ce que toutes les conditions d’hygiène soient réunies, de l’abattage au transport de ces viandes dans nos marchés et yaars. Il y va de la santé des consommateurs. Mieux vaut prévenir que guérir. Sinon, le pire risque d’arriver si rien n’est fait. Et vite fait surtout! 




25
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR





>IMAGE DE LA CITE








> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus