Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Décès de Salifou Diallo : Un deuil national de 72 heures à partir du mercredi 23 aout (Président du Faso).//Lutte contre le terrorisme: Une marche silencieuse du rond-point des Nations Unies au cafe Istanbul le samedi 19 août, à 9 heures.
Flash info :

ROCH MARC CHRISTIAN KABORE, qu’est-ce-qui vous a motivé à briguer la magistrature suprême?

20/11/2015
14:09

Motivations de ma candidature à la magistrature suprême

Mon parcours politique m’a donné l’occasion  d’appréhender  les problèmes socio- économiques de notre pays. Le système politique que notre parti, le MPP,  impulse à travers le programme présidentiel, met l’accent sur le capital humain, la dynamisation des secteurs porteurs et la justice sociale. Je partage les principes cardinaux de mon parti qui a jugé que je suis à même de les traduire dans les faits une fois aux affaires de l’Etat. 


Quelles réponses apporter aux attentes des populations dans les domaines suivants ?

a. En matière de SANTE, mes efforts porteront sur le renforcement de l’offre de services de santé aux normes de qualité internationale.  Cela touche non seulement les services de santé de base, à savoir les CSPS et les CMA, mais également les services de référence tels que les CHR. Afin de réduire de façon significative les décès liés aux insuffisances des services d’urgence, je lancerai le SAMU d’abord à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso.  La couverture du reste du pays suivra avant la fin du quinquennat.De plus des structures de soins spécialisés à vocation de recherche seront créées pour permettre à un plus grand nombre de Burkinabé d’avoir une prise en charge adéquate en matière d’affections cardiovasculaire, rénale, pulmonaire, de traumatisme et de cancer.Tout cela sera favorisé par la mise en œuvre progressive de l’assurance maladie universelle.

Afin de réduire de façon significative la mortalité maternelle et infantile, je lancerai une initiative dénommée « Pacte national pour l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle, infantile et néonatale, et la promotion de la santé des adolescents ». D’autres mesures seront prises dans ce secteur pour faciliter le développement de la santé communautaire. 


b. Dans le domaine de l’EDUCATION, le principe d’égalité d’accès à un enseignement de qualité sera appliqué. Dans ce sens, toutes les écoles primaires seront mieux dotées en infrastructures, équipements et personnels qualifiés. 
Le système éducatif sera réformé de façon à répondre aux besoins de développement du pays. Nos écoles ne formeront plus des diplômés, mais des techniciens et cadres compétents. 

c. J’inscris l’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR au rang des priorités nationales parce qu’il est le creuset où sont formés les cadres de conception. A ce titre,  les problèmes que connaît ce secteur de notre système éducatif seront examinés avec les acteurs pour dégager les solutions idoines et permettre à chacun de jouer son rôle en toute responsabilité. Des dispositions seront prises pour améliorer les conditions de travail des enseignants, celles des étudiants.


d. La question de l’EMPLOI est intimement liée à la qualité de la formation et aux opportunités du marché du travail. Pour y remédier, un accent particulier sera mis sur le développement des structures de formation professionnelle et technique  dès le post-primaire.
 
e. L’AGRICULTURE et l’ELEVAGE sont  des secteurs prioritaires de notre économie. Ils seront traités comme des secteurs porteurs pour notre économie, et pourvoyeurs d’emplois. Les mesures passeront par un renforcement des moyens de production  avec la mise en place d’unités de montage de tracteurs et motoculteurs. S’agissant des intrants, une centrale d’achat sera créée  pour assurer la disponibilité d’engrais de qualité et à coût accessible.

L’élevage connaîtra un essor par l’augmentation des points d’accès des animaux à l’eau et aux aliments de qualité.  Les services de santé vétérinaire seront mieux outillés pour réduire la morbidité et la mortalité chez les animaux.
A terme, les industries agro-alimentaires seront encouragées et soutenues.


f. La promotion des industries doit aller de pair avec les mesures visant à rendre l’énergie disponible et accessible, non seulement pour les industries, mais également pour les ménages. J’ai opté de promouvoir l’énergie solaire dans mon programme. Nous exploiterons, en outre, toutes les possibilités de développer l’énergie hydroélectrique. 
Les potentialités de biodigesteurs  seront également renforcées. 
Enfin le biocarburant connaîtra un soutien conséquent.


g. L’autonomisation de la FEMME passe par le respect de ses droits fondamentaux. Outre les mesures prévues pour le respect strict des droits de la femme, des mesures  rigoureuses seront prises pour la réinsertion des filles déscolarisées ou en situation d’esclavage  avec l’implication des collectivités locales,  des ONG  ayant une certaine expertise en la matière. Une structure de veille sera créée avec pour mission de se pencher en permanence sur les questions relatives aux droits de la FEMME. J’ai par ailleurs pris l’engagement d’octroyer suffisamment de terres aux femmes. En outre, des mesures seront prises pour un accès plus significatif des femmes aux crédits.


h. Contre  la corruption, ce sera « tolérance zéro ».

i. La sécurité est primordiale pour notre développement.  L’insécurité prospère à cause de deux facteurs essentiels :
· Le manque d’emplois pour de nombreux jeunes,
· L’insuffisance de moyens de lutte contre l’insécurité.
Les mesures sur l’éducation et  les offres d’emplois contribueront à mettre les jeunes à l’abri. Par ailleurs, nos forces de sécurité seront mieux équipés pour mener à bien les missions de prévention et de répression.


Pourquoi c’est moi que les électeurs doivent choisir ?
 
J’invite  les électeurs à porter leur choix  sur ma personne, parce que j’ai une riche expérience à partager. Je suis en mesure d’organiser le développement du pays, de mobiliser les moyens humains, financiers et diplomatiques y nécessaires.


Les trois premières décisions que je prendrais, une fois à Kosyam ?

· Passer tout de suite à la Vè République avec la rédaction  d’une nouvelle 
 Constitution, 
 Réduire le train de vie de l’Etat,
· Imposer la rigueur au travail aux membres du gouvernement et à tous les cadres nommés à de hautes fonctions de l’Etat et aux Burkinabé.

Dernier mot.

Les défis qui nous attendent sont certes immenses, mais guère insurmontables. Nous avons les ressources humaines compétentes pour y faire face. Le peuple Burkinabé a démontré en l’espace de deux ans sa volonté d’être seul maître de son destin. 
Je propose aux Burkinabé un contrat social de type nouveau basé sur l’action  afin que mon projet de société soit une œuvre collective.  Comme je l’ai dit dans mon programme, mon mandat portera le sceau de l’intégrité retrouvée du Burkina Faso. 





567
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

21/08/2017 00:33
13/08/2017 20:45
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus