Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Ouagadougou : Un homme à l’allure suspecte arrêté  par des commerçants aux environs de la grande mosquée  ce vendredi et remis à la sécurité. Marina Market et la mosquée centrale de la ville de Ouagadougou. Interpellés par son accoutrement et son comportement visiblement suspects, les jeunes commerçants aux alentours se sont organisés et ont exigé qu’il soit fouillé. Vu l’attroupement qui commençait à s’organiser autour de lui, les jeunes l’ont finalement remis aux forces de sécurité non loin des lieux. L'homme possédait trois pièces d'identité différentes dont une CNIB selon nos informations recueillies sur place. Marina Market et la mosquée centrale de la ville de Ouagadougou.// Harouna Dicko, responsable de plusieurs attaques dans le nord du Burkina à été abattu mercredi nuit sur une colline de Petega dans la province du Soum ; 18 autres  personnes ont été interpellées et des armes récupérées (média)//Le général Mathias Doué, 71 ans, ancien chef d’état-major de l’armée ivoirienne (2000-2004) est décédé, jeudi 23 mars, à l’âge de 71 ans, ( fille Nancée Doué)  //« Le Burkina Faso est aujourd’hui considéré comme un succès démocratique, et un modèle de bonne gouvernance en Afrique », Président du Faso. 
Flash info :

Soum : Gros coup de filet de la police nationale

23/12/2015
13:21

Les hommes du commissaire de police Ousmane ZONGO ont arrêté le présumé cerveau de la bande des braqueurs qui  opéraient  avec des armes dans le Soum et ses environs.

Plus d’une dizaine de braquages  sont les œuvres de ce réseau de quatre membres dont les trois sont en cavale a reconnu Boureima Cissé le présumé cerveau de la bande qui séjourne actuellement dans les locaux du Commissariat central de Djibo en attendant son déferrement au parquet.

L’on se rappelle que du 27 Novembre au 09 Décembre quelques localités du Soum ont connu des braquages à mains armées faisant 1 mort et quatre blessés. Des sommes d’argent emportées ainsi des motos et téléphones portables. Les services de sécurité  se sont mis en veille et le résultat est salutaire car le district de police de Baraboulé a mis la main sur  celui qualifié de cerveau de la bande qui opérait depuis octobre 2014  selon le Directeur provincial de la police du Soum, Ousmane ZONGO, à qui le malfrat a été présenté le mardi 22 décembre dernier.  Le Directeur provincial a souligné qu’après avoir reçu des informations sous anonymat, ses  hommes ont interpellé le sieur Cissé puis procédé aux perquisitions et à son audition. Au début poursuit le commissaire , le  présumé cerveau avait réfuté les faits mais il a fini par céder en reconnaissant avoir participer activement à une dizaines de braquages à mains armées au Soum , au Bam et même au Mali.  Boureima Cissé ,le présume cerveau est né à Pahoundé  le 31/12 /1989 dans un village de la commune rurale de Baraboulé à 35 kms de Djibo où il réside avec ses femmes et ses enfants.  Le bandit  dit avoir débute les opérations de braquages  en octobre 2014 après  avoir acheter deux kalachnikovs a 1.085.000 FCFA. s’agissant de leur mode opératoire , le commissaire souligne qu’ils interpellent les victimes , les ligotent puis ils les dépouillent de leurs biens en abandonnant ces derniers loin des voies. Selon les témoignages de quelques victimes  la  bande à Cissé aurait emporté  plus de 9 millions FCFA  des motos et des téléphones portables.  Le commissaire ZONGO invite la population à plus de collaboration en  appelant sur le 1010- le 16,  ou le 17.

Pour ce qui est des 3 membres de la bande  en cavale les enquêtes se poursuivent a conclu le Commissaire Zongo .

Sidgomdé

 



7 085
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR





>IMAGE DE LA CITE





> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus