Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Lutte contre le terrorisme: Une marche silencieuse du rond-point des Nations Unies au cafe Istanbul le samedi 19 août, à 9 heures.//Attaque café Istanbul: Le président Alpha Condé est annoncé ce jeudi 17 août  à Ouagadougou//Le président du Faso décrété un deuil national de 72 heures à compter de ce lundi//Bilan de l'attentat 18 morts, 2 assaillants tués,  22 blessés ( Procureur du Faso).//« Je condamne avec la plus grande énergie l’attentat ignoble qui a endeuillé Ouagadougou dans la nuit de dimanche à lundi » (Président du Faso) //«J’adresse mes condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », (Président du Faso)//Attentat à Ouagadougou : le Gouvernement a mis en place un dispositif de prise en charge gratuite des victimes. (Ministère de la Santé).
Flash info :

Soum : Gros coup de filet de la police nationale

23/12/2015
13:21

Les hommes du commissaire de police Ousmane ZONGO ont arrêté le présumé cerveau de la bande des braqueurs qui  opéraient  avec des armes dans le Soum et ses environs.

Plus d’une dizaine de braquages  sont les œuvres de ce réseau de quatre membres dont les trois sont en cavale a reconnu Boureima Cissé le présumé cerveau de la bande qui séjourne actuellement dans les locaux du Commissariat central de Djibo en attendant son déferrement au parquet.

L’on se rappelle que du 27 Novembre au 09 Décembre quelques localités du Soum ont connu des braquages à mains armées faisant 1 mort et quatre blessés. Des sommes d’argent emportées ainsi des motos et téléphones portables. Les services de sécurité  se sont mis en veille et le résultat est salutaire car le district de police de Baraboulé a mis la main sur  celui qualifié de cerveau de la bande qui opérait depuis octobre 2014  selon le Directeur provincial de la police du Soum, Ousmane ZONGO, à qui le malfrat a été présenté le mardi 22 décembre dernier.  Le Directeur provincial a souligné qu’après avoir reçu des informations sous anonymat, ses  hommes ont interpellé le sieur Cissé puis procédé aux perquisitions et à son audition. Au début poursuit le commissaire , le  présumé cerveau avait réfuté les faits mais il a fini par céder en reconnaissant avoir participer activement à une dizaines de braquages à mains armées au Soum , au Bam et même au Mali.  Boureima Cissé ,le présume cerveau est né à Pahoundé  le 31/12 /1989 dans un village de la commune rurale de Baraboulé à 35 kms de Djibo où il réside avec ses femmes et ses enfants.  Le bandit  dit avoir débute les opérations de braquages  en octobre 2014 après  avoir acheter deux kalachnikovs a 1.085.000 FCFA. s’agissant de leur mode opératoire , le commissaire souligne qu’ils interpellent les victimes , les ligotent puis ils les dépouillent de leurs biens en abandonnant ces derniers loin des voies. Selon les témoignages de quelques victimes  la  bande à Cissé aurait emporté  plus de 9 millions FCFA  des motos et des téléphones portables.  Le commissaire ZONGO invite la population à plus de collaboration en  appelant sur le 1010- le 16,  ou le 17.

Pour ce qui est des 3 membres de la bande  en cavale les enquêtes se poursuivent a conclu le Commissaire Zongo .

Sidgomdé

 



7 112
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus