Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289

Flash info : 

L’air du temps : "A force d’être juste on est parfois coupable". Corneille ( La mort de pompée)

31/01/2016
18:31

Justice et liberté sont assurément les deux mots les plus usités dans les échanges humains; pour en deplorer l’absence ou les agressions. 

Il se trouve que les puissants ( tenants du pouvoir) et les riches possédants (tenants de l’avoir)se soucient peu de justice et de liberté face à la faiblesse et à l’impuissance de ceux d’en face. Le milliardaire arrogant et méprisant, aux agissements… pathologigiques; sera adulé et plebiscite par une masse de citoyens tout aussi…étonnants! La fortune peut agir comme un vin capiteux! Et nos langues au réalisme cru assurent que le possédant ( fèn-tigui) excrete de l’huile (oléagineux? ! ). Le chef d’Etat aux richesses minières est traité avec des honneurs à lui faire oublier les tapis volants et les… mirages du desert face à d’autres " mirages” et”rafales” supersoniques! Qui des turpitudes et autres méchancetés du passé? Allons-donc! Tout le monde plaide non coupable! Les misères d’antan? Balayées, oubliées! " Je me fons du passé! ", comme a chanté Edith Piaf !
A quand le certificate medical pré-électoral? !


50
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR





>IMAGE DE LA CITE








> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus